registre


registre

registre [ rəʒistr ] n. m.
XIIIe; bas lat. regesta, de regestus « rapporté, inscrit », de regerere « porter en arrière »; finale -istre, d'apr. épistre, épître
I
1Cahier sur lequel on note des faits, des noms, des chiffres dont on veut garder le souvenir. album, 1. livre, répertoire. Registre relié. Épais registre. Registre coté. Registre à souches. Inscrire sur (rare dans) un registre. enregistrer, immatriculer. Tenir un registre. Registres d'audience (d'un tribunal).Registre du commerce et des sociétés, où doivent se faire inscrire toutes les personnes qui effectuent des actes de commerce. Registre des contributions. matrice, rôle. Registre maritime, où sont inscrits les navires. — Registres publics d'état civil. Registre de population : répertoire nominatif des habitants d'une localité. — Registre de comptabilité : livres de commerce, de caisse. Registres d'un notaire ( minutier) . Registre d'un hôtel. Registre des réclamations.
Inform. Organe de base d'un système numérique de traitement de l'information, capable de stocker une information élémentaire pour la mettre en relation directe avec les organes de calcul.
2Littér. Compte rendu, recueil. « un registre des essais de ma vie » (Montaigne).
II(lat. médiév. registrum campanæ « corde de cloche », du sens pr. de regerere « tirer »)
1(XVIe) Mus. Commande de chacun des jeux de l'orgue.
2(1811) Chacun des étages de la voix d'un chanteur, quant à la hauteur des sons. Le registre aigu, haut, moyen, grave.
Étendue totale de la voix d'un chanteur. tessiture. Étendue de l'échelle des sons d'un instrument.
3Fig. Caractères particuliers, « tonalité » propre (d'une œuvre, du discours). 2. ton. Son dernier roman est dans un autre registre que le précédent. Changer de registre. « Ayant une grande admiration pour Jeanne d'Arc, elle choisissait volontiers ses métaphores dans le registre guerrier » (Queneau) . Registres d'usage. Un registre familier, soutenu.
4(1676) Techn. Plaque mobile servant à régler le tirage dans un conduit. Registre d'un fourneau. Registre de vapeur : valve d'admission (dans une machine à vapeur).
5Arts Ensemble des motifs placés au même niveau horizontal (bande), dans une œuvre peinte ou sculptée. Tympan gothique à registres.

registre nom masculin (ancien français regeste, du bas latin regesta, catalogue) Livre où l'on inscrit les faits, les choses dont on veut garder le souvenir. Organe de base d'un ordinateur capable de stocker une information élémentaire pour la mettre en relation directe avec les organes de calcul. ● registre (expressions) nom masculin (ancien français regeste, du bas latin regesta, catalogue) Registre d'audience, synonyme de plumitif. ● registre (synonymes) nom masculin (ancien français regeste, du bas latin regesta, catalogue) Livre où l'on inscrit les faits, les choses dont on...
Synonymes :
- répertoire
Registre d'audience
Synonymes :
registre nom masculin (de registre) Chacune des trois parties, depuis l'extrême grave jusqu'à l'extrême aigu, qui composent l'échelle sonore ou la tessiture d'une voix ou d'un instrument. (On distingue le grave, le médium, l'aigu.) Ton ou caractère particulier d'une œuvre artistique, d'un discours : Film dans le registre intimiste. Étendue des moyens dont dispose quelqu'un dans un certain domaine : Il n'a pas un registre très étendu. Beaux-arts Chacune des bandes superposées en lesquelles est parfois divisée la surface d'une composition sculptée (tympans médiévaux) ou peinte, la panse d'un vase. Imprimerie Correspondance de l'impression des lignes d'un recto avec celles du verso du même feuillet ou d'une même feuille. Phonétique Niveau relatif de hauteur dans lequel se réalise un ton (haut, moyen ou bas) ou un contour intonatif. Technique Organe placé dans un conduit et muni de lames pivotantes permettant de régler le débit d'un fluide. ● registre (difficultés) nom masculin (de registre) Orthographe Sans accent sur le e de re- ; de même dans enregistrement, enregistrer. Emploi On trouve correctement employées avec registre les prépositions sur (porter une annotation sur un registre), dans (lire un nom dans un registre) et à (inscrit au registre de l'état civil).

registre
n. m.
rI./r
d1./d Livre public ou privé sur lequel on consigne les actes, les affaires de chaque jour. Les registres de l'état civil.
|| Registre du commerce: répertoire officiel des commerçants, des sociétés civiles et commerciales et des G.I.E.
d2./d INFORM Mémoire qui sert à stocker une information élémentaire.
rII./r
d1./d MUS Chacune des parties (grave, médiane, aiguë) de l'échelle totale des sons qu'un instrument peut émettre sans changer son timbre.
étendue totale de l'échelle vocale d'un chanteur.
d2./d Fig. Tonalité propre, caractéristique d'une oeuvre, d'un discours. D'un livre à l'autre, il a changé de registre.
d3./d TECH Pièce coulissante ou pivotante qui masque une ouverture pour régler un débit.

⇒REGISTRE, subst. masc.
A. — 1. Cahier, livre, répertoire à caractère privé ou public destiné à répertorier des faits, des noms ou des chiffres dont on désire garder le souvenir ou attester l'exactitude. Nous pouvons lire dans le registre de La Grange, le 4 mars 1667:« Attila, pièce nouvelle de M. de Corneille l'aîné... » (BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 413):
Des messieurs qui avaient l'air de notaires de province, et des grands gaillards avec le chapeau sur l'oreille, conversaient, inscrivaient sur des registres et des petits calepins des noms, des chiffres, des adresses.
ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 494.
SYNT. Fermer, ouvrir un registre; coucher, écrire, inscrire, lire, mettre, transcrire qqc. dans/sur un registre; gros, vieux registre; registre poussiéreux, volumineux; registre à souches, à feuillets mobiles; registre alphabétique, chronologique, signalétique.
Registre matricule.
[Suivi d'un adj. ou d'un compl. déterm. qui précise le contenu du registre, son usage ou son propriétaire] Un pasteur, apercevant le nom de Spencer sur le registre de l'hôtel, frissonna (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 98). Il faudra que je recherche son nom sur les registres de l'école (GIDE, Si le grain, 1924, p. 404).
SYNT. Registre administratif, annuaire, cadastral, judiciaire, médical, municipal, professionnel; registre d'un commerçant, d'un négociant; registre d'achat, d'appel, d'envoi, d'entrée, d'ordre, de compte, de comptabilité, d'inventaire, des réclamations.
DR., ADMIN. ET COMM.
Registre d'audience. ,,Compte rendu des audiences des cours d'appel et des tribunaux de première instance où le greffier indique la durée de l'audience, les affaires plaidées et de façon sommaire, les arrêts ou jugements rendus avec le nom des magistrats qui y ont participé`` (CAP. 1936).
Registre d'avoué. ,,Registre coté et paraphé par le président du tribunal civil, que doit tenir tout avoué et sur lequel il est tenu d'inscrire par ordre de date toutes les sommes qu'il reçoit de ses clients`` (CAP. 1936).
Registre du commerce. ,,Répertoire qui permet de mettre à la disposition des tiers, divers renseignements concernant l'état, la capacité des commerçants, les fonds exploités, et d'une façon générale tous les éléments de la situation juridique et de l'activité commerciale des intéressés`` (CIDA 1973). Les registres de commerce, gros in-folio reliés de veau, pesants et encombrants, font place, de plus en plus, aux fiches, aux feuillets mobiles (PETHOUD, Organ. industr. et comm., 1931, p. 194).
Registre des dépôts. ,,Registre chronologique qui est tenu dans chaque conservation des hypothèques et sur lequel sont inscrites, au jour le jour, par ordre numérique et selon des règles minutieusement prévues par le législateur, toutes les remises de documents déposés`` (Jur. 1981).
Registre des métiers. Registre sur lequel sont immatriculés les artisans français ou étrangers ayant leur établissement dans le ressort du tribunal de commerce (d'apr. RÉAU-ROND. 1951). Une loi (...) a créé un registre des métiers auquel tout maître-artisan répondant aux conditions du code de l'artisanat, doit se faire immatriculer dans le mois qui suit son établissement (MEYNAUD, Groupes pression en Fr., 1958, p. 54).
Registre de l'état civil, d'état civil. Livre sur lequel sont enregistrés depuis 1792 les actes civils d'une commune (naissance, décès, mariage, divorce). Des hommes naissent tous les jours, on les inscrit au registre de l'état civil comme la chose la plus naturelle du monde (GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p. 172).
Registre des naissances, des décès, des mariages. Livre tenu par l'autorité civile ou religieuse d'une commune ou d'une paroisse qui enregistre les naissances, les décès ou les mariages. Il s'appelait M. Mouton, et était employé à la mairie du IVe arrondissement, où il tenait le registre des décès (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 35). Sieur Landoys, du Clos-Landès, était clerc greffier de la paroisse de Saint-Pierre-Port, chargé des écritures et gardien du registre des naissances, mariages et décès (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 73).
Registre paroissial. Registre qui, du début du XVe s. jusqu'à la Révolution, répertoriait les différents événements de la vie de l'individu vivant dans une paroisse (naissance, décès, baptême, mariage). Certains registres paroissiaux des baptêmes, enterrements, mariages remontent au XIVe siècle (France-Italie) (Hist. sc., 1957, p. 1608).
2. P. anal., INFORMAT. ,,Mémoire ou partie de mémoire ayant une capacité de l'ordre de grandeur d'un mot et jouant un rôle particulier dans le fonctionnement de l'ordinateur et/ou le déroulement du programme`` (LE GARFF 1975). Les nombres peuvent être mis en réserve dans la machine dans les trente registres normaux des deux calculateurs assemblés (BERKELEY, Cerveaux géants, 1957, p. 158).
3. Au fig. Recueil. Peut-être ce registre de toutes mes actions est-il contraire aux intentions de la nature qui efface de notre mémoire tant de souvenirs inutiles ou nuisibles (GREEN, Journal, 1936, p. 62).
Tenir registre de qqc. S'astreindre à noter régulièrement et minutieusement quelque chose. Ils (...) s'abandonnent d'autant plus franchement à leur gaîté naturelle, que personne ne tient registre de leurs folies (JOUY, Hermite, t. 4, 1813, p. 217).
Vieilli. [Pour souligner que l'on se souviendra (en bien ou en mal) de qqn] Cet homme est sur mes registres, il est inscrit sur mes registres (LITTRÉ).
B. — 1. MUS.
a) [Dans la facture d'orgue]
) Tirette, bouton situé sur la console d'un orgue, permettant à l'organiste de sélectionner ses jeux pour composer sa registration. Pour faire cesser le son, il pousse le registre précédemment tiré (ROUGNON 1935, p. 211).
) Planchette percée qui, en coulissant sur le sommier, permet d'ouvrir ou de fermer un jeu. Malgré d'autres systèmes plus récents, la majorité des facteurs soucieux de perfection préfèrent le sommier à glissières. Son défaut particulier est la fuite de vent sous les registres ou les chapes (Mus. 1976, s.v. orgue).
) Jeu. Dans les orgues d'autrefois il y avait un registre appelé chant des oiseaux (COMBARIEU, Mus., 1910, p. 164).
b) L'une des trois parties, qui du grave à l'aigu, forme l'échelle musicale. Registre grave, médium, aigu. On a imaginé les diverses clés au moyen desquelles on peut placer sur la portée les différents registres de l'échelle musicale (DANHAUSER, Théorie de la mus., 1929 [1872], p. 11).
c) Étendue totale d'une voix placée à une hauteur donnée de l'échelle des sons. Synon. tessiture. Registre d'alto, de ténor. Une mélodie est la même, qu'on la chante dans un registre de ténor ou de basse (LOWIE, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 226).
PHONÉT. ,,Zone de fréquence dans laquelle évolue(nt) une voix, une intonation, les tons d'une langue à tous`` (D. D. L. 1976). On dira que la voix des femmes et des enfants se situe dans un registre plus aigu que celles des hommes adultes (Ling. 1972).
d) Partie de la tessiture d'une voix donnée. Registre aigu, médium, grave; registre de fausset, de poitrine, de tête; changer de registre, passer d'un registre à un autre. La Reine de la Nuit (...) rôle difficile écrit dans le registre suraigu que très peu de cantatrices possèdent (BERLIOZ, Souv. voy., 1869, p. 106).
e) Étendue des sonorités d'un instrument. Il écrit aussi bien pour les voix (il est italien) que pour les instruments, dont il sait utiliser à merveille les registres et les timbres, sans rien exiger qui force leurs moyens (DUMESNIL, Hist. théâtre lyr., 1953, p. 109).
2. Au fig.
a) Étendue, variété des dons, des talents que possède une personne. Synon. gamme, palette. Santana restera en tout cas, dans l'histoire du tennis, comme un authentique artiste: (...) c'est un maître à jouer au registre extrêmement varié (Jeux et sports, 1967, p. 1382).
b) Tonalité, spécificité qui, dans un ensemble, s'oppose à une autre. Synon. facette. Mais arrêtons: il est périlleux pour moi d'ouvrir le registre Tristan, car toutes les fois où je l'ouvre, il n'y a plus de raisons pour le refermer (DU BOS, Journal, 1927, p. 384). Dans un registre infiniment plus énergique (GRACQ, Beau tén., 1945, p. 85).
Changer de registre. Changer de ton, modifier son discours ou son comportement. Nul ordre postiche n'a droit sur vous. Qui vous demande de changer de registre? (MAURIAC, Vie Racine, 1928, p. 247).
LING. Registres de langue, de discours. ,,Usages divers qui sont faits de cette langue (de ce discours) selon les milieux où elle est employée ou selon les situations psychosociologiques dans lesquelles se trouve l'émetteur`` (Éduc. 1979). On dira que chaque locuteur dispose de plusieurs registres habituels ou préférentiels dans l'usage qu'il fait d'une langue donnée (D. D. L. 1976).
LITT. Catégorie de sujets littéraires ou artistiques de la même nature ou de la même expression. Synon. genre. Ce sont les mêmes stances qui sont promues, transférées, qui passent d'un registre à l'autre, du registre héroïque au registre sacré (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 805).
3. P. anal.
a) ARCHIT. ,,Bande décorative en peinture ou en sculpture`` (VOGÜÉ-NEUFVILLE 1971). Les scènes se déroulent souvent sur les tympans des portails en plusieurs parties, appelées registres (VOGÜÉ-NEUFVILLE 1971).
b) IMPR. Coïncidence exacte des pages qui occupent le recto et le verso d'une même feuille. La rectitude du registre, c'est-à-dire le repérage exact des pages et de leurs folios est une autre condition non moins importante (E. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 300).
c) TECHNOL. ,,Mécanisme réglant le débit d'un fluide (vapeur à l'entrée d'une turbine, fumée sortant d'un foyer)`` (DEW. Technol. 1973). Il est prudent de mettre le four en veilleuse pendant quelques minutes en fermant le registre de tirage de la cheminée (BARNERIAS, Aciéries, 1934, p. 98).
REM. 1. Registraire, subst. masc. Gardien public des registres. Le doyen prit la plume et remplit, aidé du registraire, les blancs de la page écrite sur le registre (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 441). 2. Registrateur, subst. masc. ,,Officier de la chancellerie romaine qui enregistre les bulles et les suppliques`` (Ac. 1798-1878).
Prononc. et Orth.:[]. Selon NYROP Phonét. 1951: ,,Dans le parler négligé ou vulgaire l'é fermé remplace parfois l'e féminin. On entend ainsi (...) régistre``. Substitution de [e] à [] protonique (v. G. STRAKA ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 n ° 1 1981, p. 187). Att. ds Ac. dep. 1694. [] écrit registre et aussi regitre, -î-, à côté de la prononc. et de la graph. mod. ds Ac. 1694-1878, FÉR. 1768 et FÉR. Crit. t. 3 1788, LITTRÉ; noté comme vieilli ds LAND. 1834 et DG. Étymol. et Hist. A. 1. 1259 « livre où l'on écrit les actes » (RUTEBEUF, Le Dit de Sainte Eglise, 49, éd. E. Faral et J. Bastin, I, 280); 1588 tenir registre de qqc. « consigner régulièrement quelque chose » (MONTAIGNE, Essais, III, 8, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, 942); 1669 fig. cet homme est sur mes registres (WIDERHOLD Fr.-all.); 2. 1588 p. ext. « recueil » (MONTAIGNE, op. cit., 13, 1079). B. 1. 1559 mus. « commande de chacun des jeux de l'orgue » (AMYOT, Anton., 32 ds LITTRÉ); p. anal. 1834 « étendue d'un organe vocal » (BOISTE); 2. a) 1496 typogr. « table, à la fin d'un livre, indiquant l'ordre et le volume des cahiers`` (Cat. of books Printed, VIII, 85 ds WOLF (L.) Buchdruch, p. 191); b) 1570 id. « liste de toutes les lettres qui composent un caractère » (Archives Plantiniennes, 153, 101, ibid., p. 46); 1588 faire bon registre « tirer l'une sur l'autre les deux pages d'un feuillet de manière que les lignes se répondent exactement » (G. LEPREUX, Gallia typographica, 32, 97, ibid., p. 176); 3. 1676 technol. « plaque ou tuyau placé à des ouvertures de fourneaux pour régler le tirage » (Ch. GLASER, Traité de la Chymie, 43 d'apr. FEW t. 10, p. 207b); 4. 1875 « chacun des étages ou rangs de peintures appliquées sur les poteries » (Lar. 19e). Empr. au lat. tardif regesta « registre, catalogue » part. plur. neutre subst. de regerere, empl. dans la lang. de la rhét. au sens de « reporter, transcrire ». La finale en -istre est due prob. à l'infl. de épistre, épître. Pour le sens techn. B 1, cf. le lat. médiév. registra campanorum (ds DU CANGE t. 7, p. 92b) « corde de la cloche ». Fréq. abs. littér.:995. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 509, b) 1 413; XXe s.: a) 1 222, b) 1 450. Bbg. BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 449. — QUEM. DDL t. 31.

registre [ʀ(ə)ʒistʀ] n. m.
ÉTYM. XIIIe; bas lat. regesta, plur. neutre substantivé de regestus « rapporté, inscrit », de regerere « porter en arrière », de re-, et gerere « porter » (cf. anc. franç. regeste, v. 1155), d'où « transcrire, reporter »; finale en -istre sous l'infl. de épistre, épître.
———
I
1 Cahier sur lequel on peut noter des faits, des noms, des chiffres pour en garder le souvenir. Agenda, album, cahier, calepin, carnet, journal (cit. 5), 1. livre, répertoire. || Registre relié. || Épais registre. || Registre coté. Cote. || Registre à souches.Inscrire, noter; coucher, mettre sur un registre (ou, parfois, dans un registre). Enregistrement, enregistrer, immatriculation, immatriculer… || Tenir un registre (→ Fur, cit. 6; laborantine, cit. 1). || Transcrire qqch. sur un registre. Transcription. || Registre tenu en double. Contre-partie, contrôle (I.), double.Spécialt. Registre contenant des renseignements administratifs, juridiques, comptables… présentés d'une manière déterminée, réglée.Registres d'audience (d'un tribunal de première instance, d'une cour d'appel). || Anciens registres du Parlement de Paris. Olim (cit.). || Registre portant les résolutions d'une assemblée. Protocole (3.).Hist. || Registre où l'on notait des événements mémorables. 1. Faste (2.). || Registre des bénéfices ecclésiastiques. Pouillé.Mod. Dr. comm. || Registre du commerce, où doivent s'inscrire toutes les personnes (physiques ou morales) qui effectuent d'une manière habituelle des actes de commerce. || Registre des métiers, où sont immatriculés les artisans.Registre des contributions. Matrice (4.),le; sommier. || Registre des marchandises assujetties aux droits. Portatif (n.). || Registre cadastral. Cadastre.Registre matricule (d'une collectivité, de l'Inscription maritime…). || Registre maritime, où sont inscrits les navires.Registres des naissances; registres mortuaires (cit. 3). Nécrologie, obituaire (cit. 1). || Les registres des paroisses (→ Ascendance, cit. 1).(1804). || Registres publics d'état civil; registres de l'état civil, d'état civil. État (cit. 71 et supra cit. 69); → Filiation, cit. 1. || Extrait du registre des naissances, des mariages.Registre des emprisonnements. Écrou; écrouer (→ 1. Greffe, cit. 2).Registre de comptabilité (cit.) : livres de commerce, de caisse… 2. Brouillard (2.); main (main courante), journal. || Registre de sommes à payer. Échéancier. || Case, colonnes d'un registre de comptabilité…Registre d'un officier public. || Registre d'avoué, sur lequel l'avoué inscrit toutes les sommes reçues de ses clients. || Registre d'un notaire. Minutier. || Prendre connaissance des registres, compulser un registre.Numéro d'inscription sur un registre d'imprimerie. Grébiche.Registre d'un hôtel (→ Logeur, cit.; poète, cit. 7). || Registre des réclamations.Registre des races. Herd-book, stud-book.
1 Ils avaient des comptoirs, des facteurs, des agents,
Non moins soigneux qu'intelligents,
Des registres exacts de mise et de recette.
La Fontaine, Fables, XII, 7.
2 Sur la table, il y avait des chemises cartonnées à dos vert et plat noir, et le registre des membres du Passage-Club. Registre alphabétique où l'ongle carré de Pedro se promenait : Monsieur Harry ? C'est par un H ? ou un A ?
Aragon, les Beaux Quartiers, III, I.
3 Votre nom, que j'ai lu dans les registres de ma paroisse (…)
J. Green, Mont-Cinère, XIX.
(1875). Fig. et littér. Être sur les registres de qqn, se dit de celui dont on se souvient (pour se venger de lui, pour le récompenser…). — ☑ Loc. (1636). Vx. Tenir registre de qqch., le noter régulièrement.
2 Compte rendu, recueil. || « Un registre des essais (cit. 21) de ma vie » (Montaigne). || L'histoire qui tient un registre des variations morales… (→ Bloc, cit. 9).
4 C'est le danger terrible, c'est le commandement terrible du passé. Lui seul peut tenir des registres. Et comme tout le monde a besoin de registres, c'est toujours à lui qu'on s'adresse. Lui seul est fabricant de registres.
Ch. Péguy, Note conjointe, « Sur Descartes », p. 234.
3 (V. 1965). Techn. Support d'informations en cours de traitement dans un ordinateur.
———
II (Lat. médiéval registrum campanæ « corde de cloche », du sens propre de regerere « tirer »).
A
1 (1559). Mus. Commande de chacun des jeux de l'orgue (de l'harmonium…), pièce mobile percée de trous qui peuvent faire communiquer les trous de la chape (partie supérieure du sommier) avec ceux de la table (étage inférieur du sommier). Registration.Faux registres : pièces entre lesquelles sont les registres.
2 (1835). Vx. « Changement dans l'étendue de la voix d'un chanteur » (Littré).Par ext. Chacun des étages de la voix d'un chanteur, quant à la hauteur des sons. || Le registre aigu, haut, moyen (médium), grave, bas.(1835). Étendue totale de la voix d'un chanteur. Diapason, tessiture. || Le registre d'un haute-contre (cit. 2).(1904). Étendue des sons qu'un instrument peut émettre.Chacun des étages de la tessiture d'un instrument. || Clavecin un peu aigre dans le registre médium.
3 (1559; en parlant de la parole). → Diction, cit. 3. — Fig. Caractères particuliers, « tonalité » propre (à une œuvre, un genre, un style). → Comédie, cit. 12.
4.1 Ayant une grande admiration pour Jeanne d'Arc, elle choisissait volontiers ses métaphores dans le registre guerrier.
R. Queneau, le Dimanche de la vie, p. 25.
Ling. Caractère des discours, par rapport à la communication et à ses variations sociales. || Registres de langue. Niveau. || Un registre familier, soutenu. || Les marques fam., pop., style soutenu, didact., techn., etc. correspondent en général à des registres d'usage.
4 Ensemble de caractéristiques (d'un domaine). Gamme (cit. 10).
5 Ils ne sont pas séparés seulement par du verre. Ils vivent dans deux registres complètement différents de la vie, où ce qui est spectre pour l'un est chair pour l'autre, et inversement.
Giraudoux, Intermezzo, II, 5.
6 Le registre des perceptions est assez étroit et la plupart des animaux, comme l'homme, distinguent plus ou moins clairement l'acide, le salé, l'amer et le sucré. On peut y ajouter le piquant qui est moins une épreuve gustative qu'une agression directe contre les muqueuses.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 107-108.
B
1 (1676). Techn. Plaque mobile servant à régler le tirage dans un conduit. || Registre d'un fourneau, d'un foyer. || Registre de vapeur : valve d'admission (dans une machine à vapeur).
tableau Noms d'appareils.
2 (1680). Typogr. Correspondance exacte des lignes dans les deux pages d'un feuillet.
3 (1875). Arts. Ensemble des motifs placés au même niveau horizontal (bande), dans une œuvre peinte ou sculptée. || Tympan gothique à registres. || Les registres d'un vase grec.
DÉR. Registrer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • registre — REGISTRE. s. m. Quelques uns ne prononcent point l s. Livre où l on escrit les actes & les affaires de chaque jour, pour y avoir recours. Les registres du Conseil. registres du Parlement, de la Chambre des Comptes, de la Cour des Aydes, de l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • registre — Registre, m. penacut. Signifie ce livre de papier journal où l on redige par escrit les actes et affaires qui occurrent du jour à la journée. Il vient du verbe Latin, Regero, qui signifie reduire en lieu certain pour y avoir recours au besoin, et …   Thresor de la langue françoyse

  • registre — m. registre …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • registré — registré, ée (re ji stré, strée, ou re jî tré) part. passé de registrer. •   Déclaration du roi en faveur du duc du Maine et comte de Toulouse, du 5 mai 1649, registrée le 8 du même mois et an, SAINT SIMON 360, 6 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • registre — (re ji str ; plusieurs disent re jî tr ; prononciation qui est celle de Chifflet, Gramm. p. 236) s. m. 1°   Livre où l on inscrit les actes, les affaires de chaque jour. Les registres du greffe, de l état civil. •   Il [le doyen de la faculté de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REGISTRE — s. m. (Quelques uns écrivent et prononcent Regître. ) Livre où l on écrit les actes, les affaires de chaque jour, pour y avoir recours au besoin. Les registres du conseil d État. Les registres de la cour de cassation, de la cour royale, de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Registre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Registre », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot registre peut avoir deux… …   Wikipédia en Français

  • REGISTRE — n. m. Livre où l’on écrit les actes, les affaires de chaque jour. Les registres du Conseil d’état. Les registres de la Cour de Cassation, de la Cour d’Appel, de la Cour des Comptes, etc. Les registres de l’état civil. Le registre des mariages,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • registre — register англ. [рэ/джистэ] registre фр. [рэжи/стр] регистр человеч. голоса или инструм …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • registre — registras statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. register vok. Liste, f; Register, n; Speicher, m rus. регистр, m pranc. registre, m …   Automatikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.